Histoire

UNE HISTOIRE DE FAMILLE
VINS RICHARD
  • Découvrez la sélection vins Richard

    Vins, spiritueux, eaux & softs

    +

  • Le guide des millésimes

    Un index des millésimes par région depuis l'an 2000

    +

  • Les mots de la dégustation

    Connaitre les basiques du vocabulaire dégustation

    +

 

Les fondations

L’histoire des vins Richard commence avec son fondateur, Henri Richard, qui débute sa carrière dans le vin à 22 ans chez son cousin Auguste Fayel.

La date de création remonte précisément au rachat d’un entrepôt 11 rue des Cailloux à Clichy par Pierre Fayel, arrière cousin d’Henri Richard.


Les évolutions du métier du vin

Henri Richard rachète l’affaire familiale à son cousin Auguste Fayel à l’âge de 40 ans ; les vins Richard sont nés !

L’affaire se développe, fidèle au principe d’entre aide, où les relations avec les clients dépassent le cadre de fournisseur en vins, allant jusqu’à les aider à s’installer ou à trouver une place de gérance.

La guerre et son lot de difficultés n’empêche pas Henri Richard de croire en la consommation du vin dans les cafés. Il s’organise avec son frère Georges, parti en Algérie, pour élaborer un vin rouge velouté, d’une qualité constante, qui fait la réputation de la maison.
L’après-guerre et l’automatisation des process viennent modifier les modes de conditionnement.
Jusqu’ici livré en fûts bois et mis en bouteille manuellement dans la cave de chaque bistrot, le vin va pouvoir être conditionné en litre verre.

Le marché est alors en plein essor et Henri Richard veut participer à son développement en apportant ce service indispensable. Il est l’un des premiers à proposer ce nouveau conditionnement en investissant dans de nouveaux entrepôts, une cuverie et une chaîne d’embouteillage.


Une croissance externe qui perpétue l'esprit familial

Le développement s’organise également autour du rachat de sociétés familiales qui viennent apporter leur compétence en complément de l’activité historique.

 

L’opportunité avec les Sources de France d’ouvrir la gamme de produits distribués avec les eaux, jus de fruits et sodas.

 

 

Entrée dans le monde de la production viticole avec l’acquisition du Château Escalette dans le Bordelais. Une politique qui se poursuivra jusqu’au début des années 2000 au gré des opportunités et des coups de cœur dans le Bordelais, le Beaujolais et la Vallée du Rhône.

 

 

L’acquisition de la société Orsal à Charenton, spécialisée dans la vente de vin blanc mis en litre sur le lieu d’origine*

 

 

Rachat de la société Vernhes à la famille Feuillatte qui en plus du vin et du café apporte son expertise dans les champagnes et spiritueux.

 

 

Reprise de la société Inter Caves appartenant à la famille Esnault, l’occasion pour les vins Richard de s’intéresser à la vente de vin, alcool et bière auprès de cavistes franchisés.

 


120 ans d’histoire et un esprit familial toujours aussi fort puisque c’est aujourd’hui la troisième génération qui est aux commandes avec Corinne, Céline et Nathalie, filles d’André Richard.