Cépages & régions viticoles

 

   
 

     Les Grands Cépages rouges

     

 

  • Cabernet-sauvignon :

Il mûrit tardivement, aussi le cultive t’on à Bordeaux sur les sols graveleux et chauds du Médoc et des Graves. Il donne des vins fruités (cassis, prune, cerise) avec du volume, des tannins qui peuvent le rendre austère dans sa jeunesse mais d’un grand potentiel de garde.

     

 

  • Merlot :

Ce cépage bordelais donne des vins charnus, ronds, veloutés, qui adoucissent l’austérité des tannins du Cabernet auquel il est souvent associé. Très fruité (fruits rouges très mûrs, prune) il développe avec l’âge des notes de sous-bois et truffe.

     
 
  • Pinot noir :

Ce cépage bourguignon donne des vins rouges aux tannins soyeux et au nez de fraise écrasée, griotte, gelée de framboise, qui développe avec l’âge des bouquets giboyeux (cuir), épicés (cannelle) et de sous-bois.

     
 
  • Syrah :

Cépage des Côtes du Rhône, il donne des vins puissants, amples et charpentés, très colorés, au nez intense de violette, poivre, olive noire ou de café grillé. Il est souvent associé au grenache dans le sud de la France.

     
 
  • Cabernet franc :

Il donne dans la Loire des vins assez souples, avec une belle fraîcheur, au nez de fruits rouges, framboise, cassis, violette, parfois un peu végétal (poivron). À Bordeaux, il est associé au Merlot (Saint-Emilion).

     
 
  • Gamay :

Cépage du Beaujolais, aux vins souples, légers et fruités (petites baies rouges, groseille), qui peuvent être plus structurés et plus complexes sur les sols granitiques des Crus (parfums floraux de pivoine ou violette).

     
 
  • Grenache :

Cépage méridional, il donne des vins corsés et généreux, aux arômes de fruits confits, d’épices, de café grillé. Il est utilisé à Banyuls ou Maury pour l’élaboration de vins doux naturels, de type rancio.

     
     
 

     Les Grands Cépages blancs

     
 
  • Chardonnay :

Cépage des grands bourgognes, au nez floral (tilleul, chèvrefeuille, églantine), de fruits blancs (pêche, poire), qui évolue vers des notes de fruits secs, telles l’amande ou la noisette. Il est plus minéral à Chablis. En champagne, il apporte ses arômes de pomme, sa structure aérienne.

     
 

  • Sauvignon :

Très aromatique, il donne des vins blancs secs et nerveux, au nez d'agrume et de pamplemousse dans certains Sancerre, de fumé et de minéral à Pouilly, ou de pipi de chat, lorsqu’il est récolté insuffisamment mûr

     
 

  • Chenin :

Ce cépage tardif, donne des vins souvent vifs, au nez d’acacia, qui évolue avec le vieillissement vers la cire d’abeille ou le coing. Récolté à surmaturation, il donne des vins moelleux de grande garde, d’une minéralité et d’une fraîcheur sans égales.

     
 

  • Riesling :

Ce cépage alsacien donne des vins le plus souvent secs, racés, au nez floral de rose sur les sols sableux, plus fruité sur les calcaires, et minéral, voire carrément pétrole, sur les schistes.

     
 
  • Sémillon :

Cépage principal des vins moelleux de Bordeaux, grâce à son aptitude à favoriser le développement du champignon Botrytis cinerea responsable de la “ pourriture noble ”. Il produit également des vins blancs secs, peu aromatiques, mais qui, assemblés avec le sauvignon, apportent la rondeur et le gras.

     
 
  • Viognier :

Ce cépage originaire de Condrieu donne des vins, amples et gras, au nez intense d’abricot et de violette.